Retour sur la 1ère Edition de « La nuit du handicap »

Accompagnée de Clémence, sa meilleure amie Savannah ainsi que sa maman Cindy, je me suis rendue à la toute première édition de « La nuit handicap » le 9 juin dernier. Je vous avez un petit peu raconté mon ressenti sur ma page. Aujourd’hui nous allons regarder de plus près ce dont nous avons eu le droit ici, à Saint Etienne.

La première association que j’ai rencontré était l’incontournable l ADAPEI.

L ADAPEI c’est l’association départementale des amis et des parents des personnes avec déficience intellectuelle.

L ADAPEI accueille donc des personnes avec des handicaps mentaux, psychiques mais aussi des personnes polyhandicapés, des personnes à mobilité réduite.

L ADAPEI c’est 1500 salariés, pour 70 métiers

Dans la Loire, une section Loisirs a été crée et est gérée par 150 bénévoles.

Dans notre département nous disposons aussi du service « PILAT » pour les parents d’enfants autistes.

Actuellement une création d’une ferme est en cours 😉 et le projet une fois terminé promet d’être vraiment exceptionnel.

Pour en savoir plus et entrer vraiment dans les détails je vais vous laisser parcourir le site internet :

http://www.adapei42.fr

Puis je me suis rendue auprès de l association « Handichien »

Visiblement c’est une association qui est méconnue. En général quand on dit handichien on pense de suite aux personnes déficientes visuelles et aux petits compagnons qui les accompagnent dans la vie de tous les jours. Mais en fait non.

Alors les handichiens, je vais vous les présenter.

Tout d’abord sachez qu’il n’y a que deux « races » qui sont des handiloulous : Les labrador et les golden.

Il y a 3 types de Loulous.

  1. Les chiens d’assistance
  2. Les chiens d’éveil
  3. Les chiens de structures

L’éducation des loulous dure 2 ans. Les chiots sont rigoureusement sélectionnés et achetés par handichien à l’âge de 2 mois. De 2 a 18 mois ils sont confiés à des familles d’accueil bénévoles qui les pré-éduquent en les sociabilisant et en leur apprenant une trentaine de commandes essentielles.

De 18 a 24 mois les chiens intègrent un des 4 centres d’éducation labellisés par le ministère de la santé et le ministère de l agriculture pour parfaire leur éducations.

Au final de cette formation ils auront acquis 52 commandes et seront prêts pour être attribués gratuitement à des personnes en situation de handicap.

J’ai bien écris gratuitement, la seule obligation sera de participer à un stage d’adaptation et de transmission qui dure 15 jours. Ce stage constitue le passage obligé pendant lequel le couple homme / chien idéal sera formé et apprendra à vivre ensemble.

Et contrairement aux idées reçues, ces chiens sont aussi très bien et ont fait leurs preuves avec des enfants autistes. Seulement il y a très peu de communication là dessus aussi.

De ce fait nous allons, faire la demande d’accueil d’un loulou et nous vous ferons suivre cela à travers le blog, de la demande à l accueil même si le chemin doit être long.

Handichien est une association bénévole, et nous pouvons tous les aider à continuer d’offrir des loulous d assistance. Sachez que chaque chien offert coûte 15000€ à l association. Alors pour les aider, nous pouvons faire des dons, parrainer un chien, être famille d’accueil mais aussi parler d’eux autour de nous! Alors partageons! Ils le méritent bien!

Vous voulez en savoir plus? Mais bien sûr, rendez vous sur leur site!

http://www.handichiens.org

Parlons maintenant d’une association qui m’a complètement bouleversée. « Voir ensemble ».

L’association « Voir ensemble » a été fondée par le Père Millet en 1927, à Lyon. Cette association est ensuite reconnue d’intérêt publique en 1954. En 2003 elle change de nom, et devient officiellement Voir Ensemble le 5 mars 2003.

Cette association a pour but de promouvoir et assurer le bien être intellectuel, social, moral, culturel, matériel et l’épanouissement par l’éducation, le travail, les loisirs, les sports pour personnes aveugles ou malvoyantes.

Dans la Loire les activités proposées sont :

  • L’échange, l’écoute, le partage
  • L’aide et le soutien aux déficients visuels : cours de braille, visites aux malades, initiation à l’informatique adaptée.
  • Les activités culturelles : voyages découvertes, conférences, journées de rencontres etc…
  • Théâtre : tous les jeudis de 17h30 à 19h30
  • Gym douce de 16h à 17
  • Activités sportives : randonnées pédestres
  • Loisirs : jeux de société
  • Etc….

Voir Ensemble est une association qui m’a beaucoup touchée. Pourquoi? Mais parce que je ne suis jamais rendue compte qu’il était si compliquée d’être dans le noir. Et que finalement rien n’est adapté aux personnes aveugles.

La mère bleue s’est donc retrouvée les yeux bien bandés à faire un parcours, simple pourtant, armée d’une canne et voilà. Si vous saviez comment je marchais, non en fait je ne marchais pas je piétinais par peur de me prendre un arbre, une barrière. Chaque bruit me paraissait être un obstacle.

J’ai aussi jouer les yeux bandés à un chamboule tout, la encore ce fut compliqué car on avait beau me guider, pas moyen.

Puis mes sens ont été mis à rude épreuve, en effet j ai dû plonger mes mains dans des sacs afin de deviner ce qu’ils contenaient, mais aussi goûter des aliments…

Une « immersion dans le noir » d’où je suis ressortie mal. Très mal.

Un bénévole avec qui nous discutions m explique qu’il y a les aveugles de naissance, mais aussi les aveugles qui le deviennent suite à un accident de la vie, ou une maladie. Puis me demande pour moi ce qui est le pire : naître aveugle ou avoir vu et le devenir. Incontestablement pour moi c’est le devenir qui est pire, puisqu’après tout lorsque l’on né aveugle, et bien c’est la normalité pour eux et nous les voyants qui ne sommes pas normaux. Nos codes qui sont compliqués.

Vous savez, là je suis frustrée car par exemple mon article, et bien les aveugles que j ai rencontré et avec qui j ai sympathisé n’en auront pas connaissance.

C’est pourquoi dans les prochains jours, je ferais une vidéo sur YouTube afin de pouvoir la transmettre à ces personnes qui m’ont « ouvert le yeux » sur un handicap dont on se fiche presque.

Une bénévole aveugle m’a fait écrire mon prénom en braille…. Elle frappait sur sa machine avec une telle dextérité! Une machine à seulement 7 touches! Et moi pour écrire mon prénom j ai mis trop de temps, j en ai bavé c’est sur.

Pour le téléthon une pièce de théâtre sera jouée à Firminy, j y serai pour les applaudir. Mais j ai aussi accepté de me rendre à quelques unes de leurs activités afin de donner un peu de mon temps et tenter de sensibiliser à ce handicap dont nul n’est a l’abris.

Vous m’avez brisé le cœur « Voir Ensemble » mais vous avez ouvert mon regard et pour ça je vous en suis reconnaissante.

http://www.voirensemble.asso.fr

Toute déboussolée je me suis rendue auprès de l association PARM

L’association est constituée de parents d’enfants handicapés.

L’association Pierre d’Angle de Raoul et Madeleine (PARM) proposera à Saint-Etienne des logements pour des personnes en situation de handicap mental qui sont autonomes et capables de travailler. Les travaux d’aménagement sont en cours.

Vous l’aurez donc compris! Cette association crée des logements pour les personnes handicapés. Un nouveau bâtiment ouvrira ses portes en septembre à Saint-Etienne où seront logés 14 personnes handicapées accompagnées de 5 personnes aidantes.Pour les plus autonomes, ils disposeront de studio. Pour les moins autonomes ce seront des appartements partagés. Et moi je dis OUI à ce genre d’initiative surtout à l’heure actuelle ou le gouvernement réduit les logements accessibles!

Puis, pour terminer j’ai échangé avec l’association « Autistes dans la cité ». L association « Autistes dans la cité » a été crée en 2007 à l initiative de parents d’enfants autistes. Dans la Loire elle représente l association « Autisme France »Son But : mettre à la disposition des parents et des professionnels une banque de données sur l’autisme : recherche, associations, structures d’accompagnement, réflexion sur l’autisme, documents pédagogiques.

Leurs objectifs :

• Informer sur l’autisme et les troubles envahissants du développement, le diagnostic, les approches éducatives, l’accompagnement professionnel, sensibiliser les écoles.

• Défendre les droits des personnes avec un TSA, et lutter contre toutes les discriminations et violences dont elles peuvent être victimes.

• Réunir et soutenir les familles dans leurs difficultés et leurs démarches, les mettre en lien avec des professionnels compétents, les conseiller pour l’organisation de l’aide éducative à domicile.

• Favoriser la création de structures de loisirs pour en enfants et adolescents, de lieux de vie, de travail et de loisirs pour adultes.

• Sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics aux besoins spécifiques des autistes et à leur capacité d’insertion sociale et professionnelle.

Leurs axes prioritaires sont :

• L’aide éducative aux familles.

• La création d’un lieu de vie et d’accompagnement pour adultes autonomes ou susceptibles de le devenir.

http://www.autistesdanslacite.org

Je vous laisse avec quelques photos prises ce jour là. Et dans un prochain billet vous pourrez découvrir l’entretien que j’ai eu avec le maire de Saint Etienne, Gaël Perdriau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :